Skip to content Skip to footer
Présentation rapide de la commune

Commune de la CC2V (Communauté de Communes des Deux Vallées).

L’écluse, sur le canal latéral à l’Oise, et, au fond, le musée de la batellerie.

La commune de Longueil-Annel, de superficie 594 ha et d’environ 2600 habitants, est située essentiellement sur la rive droite du canal latéral à l’Oise, à 6 km au nord-est de Compiègne. Elle est traversée par la ligne de chemin de fer Paris-Maubeuge et par l’ex-nationale 32, et est bordée, au sud, par le mont Ganelon.
À l’origine, Longueil était le siège d’une petite seigneurie donnée en 877 par Charles le Chauve à l’abbaye Saint-Corneille de Compiègne, lors de la fondation de cet établissement. Elle a porté plusieurs noms, par exemple Longueil-sous-Thourotte au Moyen-Âge.
Sous l’Ancien Régime, la paroisse de Longueil faisait partie du bailliage, de la juridiction et de l’élection de Compiègne. Une commune dénommée Longueil-sur-Oise est instituée sous la Révolution française, rattachée au canton de Coudun puis à celui de Ribécourt-Dreslincourt. Elle absorbe en 1826 la commune d’Annel, et prend en 1903 le nom de Longueil-Annel.
Longueil-Annel est un port fluvial important, surtout depuis la mise en service du canal, en 1831. Le futur canal Seine – Nord-Europe, à grand gabarit, passera à l’est du canal actuel, qui devrait être conservé.
[ RD, d’après Wikipédia ]

Site Internet de la mairie de Longueil-Annel

Cliquer ici pour accéder à la rubrique « Histoire ».

Documents présents ailleurs sur le site « Histoire de Compiègne »

En cliquant ici, vous accédez aux résultats du moteur de recherche ; vous trouverez bien sûr la présente page, mais aussi des liens vers d’autres articles et pages qui ont un lien avec Longueil-Annel.

La batellerie

Longueil-Annel est un haut lieu de la batellerie depuis longtemps. La « Cité des bateliers », ouverte au public en 2000, est structurée autour de trois pôles : la « maison musée », la « péniche musée Freycinet », et les kiosques sonores sur les berges du canal ; lien vers son site Internet : cliquer ici.

Le château d’Annel

Le château d’Annel, inscrit en 2018 comme monument historique, abrita la première école d’agriculture de France, fondée en 1771 par Pierre-Lucien Pannelier, et accueillit au XXe siècle de nombreux enfants en difficultés. Pour davantage de précisions, on peut notamment consulter (cliquer ci-après) l’article de J.Y.Bonnard, dans Études noyonnaises n° 293 (avril 2021).

On peut également prendre connaissance de l’étude sur Pannelier, d’Arthur Bazin, parue en 1900, et disponible sur le site de la BNF (cliquer ici).

Archives départementales de l’Oise

Un certain nombre d’archives sont consultables sur Internet (cliquer ici) : état civil, recensements, registres matricules, cartes et plans, etc.

BNF (Bibliothèque Nationale de France)

La BNF a mis en ligne, dans sa base dénommée Gallica, de très nombreux documents :
Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, par Emile COET (1883)

Autres documents

– Albums de Daniel Debeaume (cartes postales, photos, et divers documents anciens) : cliquer ici pour accéder au site. On y trouve (en février 2022) 34 albums, élaborés par ce natif de Longueil-Annel. Pour les trouver, une fois sur le site, activer la zone de recherche (taper Ctrl+F), y saisir « Longueil-Annel », et taper deux fois sur la touche Entrée du clavier ; les intitulés des albums sont sur la colonne de droite.
– Église Saint-Martin : cliquer ici.

SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE COMPIÈGNE © 2022. TOUS DROITS RÉSERVÉS • UNE RÉALISATION