Skip to content Skip to footer

Auteur : Bazin (Arthur)

Compiègne, traditionnellement, est un lieu de passage, d’où la présence d’un gué, puis d’un pont en bois, et d’un pont en pierre lors de la construction de la grosse tour du Roi au plus tard au XIIeme siècle.
Le vieux pont de Compiègne est le débouché de l’artère pricipale de la ville et ne sera remplacé que sous Louis XV, avec la construction du pont Neuf.
Arthur Bazin était le plus apte en son temps à traiter ce sujet

Publié en 1894, 48 page(s)
épuisé, en consultation à la bibliothèque Saint-Corneille

Accéder à l'ouvrage numérisé BNF

Retourner à la liste

Laissez un commentaire

SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE COMPIÈGNE © 2021. TOUS DROITS RÉSERVÉS • UNE RÉALISATION