Skip to content Skip to footer
L’hôtel de Flandre, lieu de la première séance de cinématographe

La première séance de projection cinématographique se déroula à Compiègne, un an après la projection des frères Lumière au Grand Café du boulevard des Capucines, le 5 janvier 1897 et les jours suivants. L’hôtel de Flandre qui possédait de grandes salles de réunion fut choisie pour présenter ce spectacle. Puis les projections disparurent de notre ville pendant six ans pour ne réapparaitre qu’en mars 1903, à l’occasion de la Foire des Capucins, dans le cadre d’un grand spectacle forain. Le cinéma avait alors bien évolué depuis ses premiers balbutiements de la fin du siècle, et les premières compagnies de production, Pathé, Gaumont ou Melies proposaient de véritables films, dont certains étaient colorisés et même parfois sonorisés. Les projections cinématographiques furent l’apanage du monde forain pendant près de dix ans, avant que des salles locales ne s’équipent aidées par le producteur Pathé. C’est ainsi que la première séance de cinéma en salle se déroula le 9 janvier 1910 au cinéma Pinson, faisant rapidement disparaitre le cinéma forain.

 La première séance

SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE COMPIÈGNE © 2022. TOUS DROITS RÉSERVÉS • UNE RÉALISATION